Nous vous proposons une sélection de lieux qui vous feront découvrir une petite partie de l’Histoire de cette portion de la ligne Maginot et de notre patrimoine.
Merci aux associations et aux passionnés qui nous accompagnent et nous soutiennent dans notre démarche.

L’abri de surface d’Hestroff – Accès routier :  N 49° 16.195 E 006° 26.130

visite_P6220651s possibles le  8 octobre de 9:00 à 17:00  – 2,50 €

La Commission d’organisation des régions fortifiées (CORF) est un organisme militaire français créé le 30 septembre 1927 par le ministre de la Guerre Paul Painlevé pour étudier et faire réaliser les ouvrages de fortification des frontières
L’abri de surface CORF d’Hestroff est un gros bloc parallélépipédique rectangle sur deux étages, avec deux entrées sur une façade toujours à l’abri des tirs venant du front.
Un abri de la ligne Maginot est une fortification bétonnée servant à la protection des troupes d’intervalle chargés de la défense entre les ouvrages et casemates de la ligne Maginot. Construits pendant les années 1930, ces abris furent occupés pendant la drôle de guerre puis abandonnés en juin 1940.


Maison de Gomelange – (10 rue de l’église Gomelange ) N49° 14.465 E006° 28.157

visites possibles le  8 octobre de 9:00 à 17:00 – 2,50 €

L’Association « La Vieille Maison 1710 de Gomelange » créée le 16 décembre 1983 s’est fixée les objectifs suivants :
Restaurer une vieille maison paysanne lorraine datant de 1710, dans le respect des techniques de construction d’autrefois (dans les limites du possible) pour en faire un écomusée et un témoin du bâti rural du Pays de Nied.
Montrer que l’on peut restaurer une vieille maison paysanne en respectant ses caractéristiques architecturales extérieures, notamment les ouvertures, les encadrements de portes, de fenêtres et la toiture. On peut y voir notamment : la pièce borgne ou « Backkichen » avec âtre, fumoir, four à pain ; la belle pièce ou « Gut Stuh »; la pièce « à vivre » ou « Kâma ».


Casemates du Huberbusch – Accès routier : N49°17.519 E006°25.981, Point intermédiaire : N49°17.640 E006°25.477,  Emplacement : N49°17.676 E006°25.726)

hubvisites le  8 octobre de 9:00 à 17:00

Les casemates du Huberbusch, de type 1929, sont implantées en forêt de Hobling entre l’ouvrage d’artillerie du Michelsberg et l’ouvrage d’infanterie de Hobling. 37 hommes du 164e régiment d’infanterie de forteresse et du 2e régiment du génie sous les ordres de l’adjudant-Chef Nollevalle, avaient la charge de ce groupe de fortifications.

 


Observatoire des chêne brulés Parking (église de kemplich : N 49° 19.875 E 006° 23.114 Emplacement  N 49° 19.938 E 006° 22.819

chenesBrulesvisites le  8 octobre de 9:00 à 17:00
CITO le  9 octobre

L’observatoire des Chênes-Brûlés est un observatoire d’artillerie tactiquement relié à l’ouvrage d’artillerie du Mont-des-Welches.
Il se situe entre les communes de Kemplich et Veckring sur la colline du même nom.
L’équipage était issu du 153e RAP et commandé par le lieutenant PASQUIER-VAUVILLERS.
L’observatoire dispose d’une cloche GFM et d’une cloche VP.
Il est pris en charge depuis 2014 par l’ASCH-OCB
Photo : Frédéric VIEU


bilmetteL’ Abri du Bilmette

L’abri de Bilmette est un abri d’intervalle de surface.
C’est un ouvrage monobloc à deux niveaux.
Il est situé à 200 m de l’entrée du Michelsberg.
L’abri de Bilmette accueillait 80 hommes de troupe et 2 officiers.

 

 


Fort aux Fresques –  Accès routier :  N49°15.953 E006°26.514

fafvisites le  8 octobre de 9:00 à 17:00 (environ 40 à 50 min) pour un prix de 2,5 euros.

L’ouvrage « A24 » dans la terminologie chiffrée des forts de la ligne Maginot se situe sur la commune d’HESTROFF, dans le pays de la Nied. On accède à l’ouvrage par la route reliant Hestroff au village d’Edling. A l’orée de la forêt communale, un petit chemin conduit à l’entrée du fort, le Bloc E.
L’ouvrage est baptisé du nom de Bois de Bousse qui est celui de la forêt où il a été construit, ce qui prête à confusion avec Bousse, village de la rive droite de la Moselle, près de Thionville. Sa qualification de «petit ouvrage» s’explique par l’absence d’artillerie contrairement aux «gros ouvrages» comme le Hackenberg, le Michelsberg ou l’Anzeling.
En 39/40, il appartient au Secteur Fortifié de Boulay et à la Région Fortifiée de Metz qui s’étend de Longuyon à Faulquemont. Rappelons que la mission prioritaire de la Ligne Maginot était de s’opposer, en temps de paix, à une attaque brusquée de l’Allemagne, et ce malgré des garnisons réduites. Ultérieurement et avec l’arrivée de renforts, elle devait résister à une attaque de grand style menée par l’ennemi.


Abri du Bichel-SudAccès routier :  N 49° 16.195 E 006° 26.130  Emplacement : N 49° 22.290 E 006° 18.684

visitebichels le  8 octobre de 12:00 à 17:00  –  gratuit
Possibilité de se restaurer sur place le midi (Barbecue + boisson)

Au cœur de la forêt de Koenigsmacker, l’abri du Bichel-Sud est un abri d’intervalles de la Ligne Maginot construit pour abriter une quarantaine d’hommes du 167e régiment d’infanterie de forteresse qui montaient la « garde à la frontière » en 1939/1940. Cet abri comporte encore de nombreux équipements en état de marche, comme la cuisinière, un groupe électrogène de 1938, la ventilation. Au cours d’une visite guidée, vous pourrez découvrir les conditions de vie des hommes du béton.